Sciage par câble

Avec des câbles diamantés, les profondeurs de coupe et les surfaces de coupe sont illimitées.

En plus des surfaces de coupe droites, il est possible de réaliser des ouvertures partiellement ou entièrement rondes allant de 50 cm à plusieurs mètres de diamètre. Mis à part le béton, il est possible d’exécuter des sciages par câble dans les autres matériaux pierreux ainsi que dans du bois et des profilés en acier plein.

A partir d’un mètre de profondeur de coupe, cette méthode est choisie

La technique du sciage par câble est principalement utilisée quand les exigences de la tâche ne peuvent pas être exécutées par des carottages ou sciages conventionnels. Le sciage par câble était déjà pratiqué au 17ème siècle dans les carrières. Pour obtenir un effet de pénétration efficace on y rajouta du sable de quartz. De nos jours, les câbles en acier sont sertis de perles de diamants, lesquels sont constamment améliorés et adaptés aux tâches à effecteur. Par cela, les possibilités d’engagement du câble sont pratiquement sans limites.

Cette technique permet d’exécuter des ouvertures circulaires d’un demi mètre jusqu’à plusieurs mètres de diamètre, par exemple pour la mise en place d’un escalier en colimaçon. Le sciage par câble se prête bien pour la séparation entre maisons, pour couper le report du bruit ou encore lors de démolitions de ponts.

On ne peut pas seulement couper du béton ou de la maçonnerie avec cette méthode; des profilés métalliques ou des troncs d’arbres sont des exemples qui ont déjà été sciés avec succès. Les profondeurs de sciages et surfaces de sciages sont pratiquement illimitées. Les surfaces à scier sont entourées avec le câble diamanté et entrainées avec avancement régulier dans la masse à scier.

Autobahn KüBru

Küsnacht-Brunnen, 2018-heute

Bürgenstock

Stansstad, 2017-2018

Fundamentschnitt ETH

Zürich, 2017

Mall of Switzerland

Ebikon, 2017